Un homme pressé

 

Nous vivons une passion extraordinaire, pleine de sensations, d’émotions, de rencontres et de partage. Cependant cette belle histoire que nous écrivons à chaque fois que l’on foule les berges a un défaut … lorsqu’on veut la vivre pleinement elle nous prend un temps fou !

 

 Dans cette vie actuelle où nous sommes pour la plupart suspendus à cette fichue pendule, et au défilement de ses 24 précieuses heures, il est parfois compliqué de concilier les contraintes professionnelles, familiales et notre hobby…

 Toujours contraints souvent astreints, ils nous faut une organisation sans failles, afin d’optimiser nos temps de pêche. La balade dominicale se fait équiper de lunettes polarisantes, le trajet du jogging longe les berges, la promenade canine se fait avec un seau de bouillettes dédiées à un ALT (pour le plus grand plaisir de votre compagnon a quatre pattes qui effacera toutes traces de votre passage).

 

L’état d’esprit est également essentiel !

 Dans ce « speed-dating aquatique », pas de critères improbables. Chaque prise est la bienvenue, d’ailleurs peu importe sa taille, son poids et son écaillure. Chaque minute compte vraiment, et chaque prise est un tremplin émotionnel avant un retour aux contraintes quotidiennes.

 

 

Cet état d’esprit et cette organisation nécessaires à notre épanouissement, le lobbying pêche quant à lui l’a bel et bien compris. Des pêches et pratiques ont été dépoussiérées, et remises au goût du jour pour coller aux attentes du pêcheur actuel. La pêche en maraude, le coup du soir, la nuit après le boulot ont laissé
place au « stalking », la « short session », et au « work, fish, sleep repeat » Et bien entendu …

 

Le matériel qui accompagne ces techniques…

 Faisant partie des pêcheurs en quête de temps j’adhère pleinement à ce style de vie. Pour les terrains de jeu, il faut toujours avoir plusieurs cordes à son arc. J’ai la chance d’avoir plusieurs plans d’eau plus ou moins difficiles et canaux sur mes trajets quotidiens.

 

 

 Pour la technique, pas question de tremper des graines ou de passer des heures à préparer comme pour une session. Mon atout majeur est devenu le pellet. La gamme Mivardi permet un nombre infini de combinaisons de tailles, parfums, temps de dissolution et couleurs. Ils constituent la base de mon amorçage…

 

 

 Stockés dans les rapid box, je les mélange au dernier moment en fonction des besoins et des conditions de pêche. Associé a du maïs doux et arrosé pour finir d’Aminoliquid ou de rapid liquid food , il constitue le Mix idéal sur une pêche rapide et polyvalente . Un stock de sticks de ces pellets toujours sous la main et quelques montages et je suis opérationnel.

 

 

 Pas de fourreaux, ou matériel encombrant. Simplement équipé d’un tapis de réception dédié à chaque technique qui fait office de « cabas », une canne, et un simple sac à dos contenant le terminal Tackle. Ainsi prêt pour quelques heures au flotteur ou au pain en surface sur une bordure ou une pêche classique à fond avec un stick judicieusement placé…

 

 

 Cela peut paraître « bateau » comme approche, mais ce retour à la simplicité, le fait de pouvoir dégainer une canne à tout moment de la journée? et le fait de ne plus avoir la frustration de l’attente du sempiternel week-end pêche m’ont redonné plaisir et envie; je vous recommande cette approche

Sans modération !

Damien

https://www.facebook.com/damien.claude.16

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*