Weedy lake

Weedy lake

Suite de : De nouvelles eaux pour de nouveaux poissons

 

 Après de nombreuses tentatives infructueuses, je commence enfin à valider mon approche dans cet herbier géant. A plusieurs reprises j’ai constaté à l’aide de mon drone que les poissons s’alimentaient sur les coups, sans jamais saisir l’hameçon.

Quelle frustration… Mais surtout, pourquoi ?


 En ce jour de fête nationale, je décide de débuter ma pêche de très bon matin, et surtout en ayant revu toute mon approche. Autrement dit repartir de zéro. Les brèmes étant très actives j’ai procédé à 3 gros amorçages larges au Air Bomb sur la journée, afin de garder une forte activité sur les coups.

 

 

 L’amorçage qu’offre l’ Air Bomb permet à mon sens de décupler l’attraction, de disperser les nuisibles sur la zone, et potentiellement de capter plus largement l’attention de nos cyprins favoris surtout dans cet immense panier à salade.

 

 

 Dans un premier temps ces herbiers m’ont poussé à orienter ma pêche sur des appâts flottants et des montages permettant de pêcher sur le dessus des herbiers. Il semblerait que ceci soit une erreur car, mes détecteurs sont souvent restés silencieux. En voyant cette carpe à l’aide du drone, se nourrir la tête sous les herbes, il paraissait logique et tout à fait naturel de pêcher en dessous de ces herbes avec des appâts denses.

 

 L’important ici est donc de protéger l’hameçon pendant la traverser des herbes. Dans le cas présent un gros sac soluble est nécessaire. Technique que je trouve peu orthodoxe mais visiblement efficace avec ces 2 poissons immaculés.

 

Quelle satisfaction !

 Ces deux poissons ont évidemment eu la « délicatesse » de se tanker dans chaque herbier de surface ce qui m’a poussé à traverser le marais en waders pour les glisser dans l’épuisette.

<< Ouf ! >>

 

Affaire à suivre !

Cyril

https://www.facebook.com/cyril.plessis

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*